Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Sécurité IT : Microsoft mesure l’influence d’une application sur Windows

Le logiciel Attack Surface Analyzer de Microsoft permet de mesurer la surface d’attaque de Windows après l’installation d’une application.

Actualité. Publié sur ITespresso.fr par La Rédaction le 21 janvier 2011 à 17:46

La méthode SDL de Microsoft (Security Development Lifecycle) vise à offrir aux développeurs les moyens de créer des applications mieux sécurisées, note Silicon.fr.

Au fil du temps, la firme de Redmond a fourni un ensemble d’outils gratuits, comme le MiniFuzz File Fuzzer et le BinScope Binary Analyzer, qui avaient été présentés en septembre 2009.

Microsoft livre aujourd’hui la version bêta d’Attack Surface Analyser, un logiciel qui – comme son nom l’indique – mesure la surface d’attaque de Windows, et l’influence qu’a une application sur cette dernière. Un exemple classique est celui d’un logiciel serveur, qui ouvre des ports dans le pare-feu de Windows.

Attack Surface Analyser surveillera donc ce type de modifications, mais aussi celles que votre application apportera à la base de registres, les services et les pilotes qu’elle installera, etc. Ce sont autant de changements qui touchent le cœur du système et sont donc susceptibles d’en modifier la surface d’attaque.

Attack Surface Analyser est compatible avec Windows Vista, Windows 7, Windows Server 2008 R1 et Windows Server 2008 R2, le tout en moutures 32 bits ou 64 bits.

Il sera utile pour les développeurs, mais aussi pour les administrateurs système et les spécialistes en sécurité. Vous le retrouverez sur cette page Web, l’ensemble de la logithèque SDL microsoft.com/security/sdl/adopt/tools.aspx » target= »_blank »>étant présent ici.

Source : ITespresso