Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Au cœur d’une escroquerie en ligne via le Bénin

07 février 2011

Suite à un mail suspect reçu début février, UnderNews a décidé de mener une enquête exclusive. Pour cela, la rédaction s’est mise dans la peau d’une personne naïve, potentielle victime, et a suivi les consignes demandées par mail à ses risques et périls. Admirez donc le résultat et délectez-vous des subtilités de l’arnaque.

L’escroquerie semble passer comme une lettre à la poste, les informations que l’on peut lire ou entendre dans les médias. La combine des Béninois est bien huilée. Consistant à appâter le chaland avec des mails aguichants voir touchants avec, en plus, de grosses sommes à la clé.

Le tout premier mail à été envoyé au nom de l’Association Ikambere. Après une rapide recherche Google, on tombe sur le site officiel de cette association et sur le descriptif de son activité : « L’association IKAMBERE accompagne et apporte son soutien aux femmes que le VIH a mis dans une situation de précarité morale et matérielle. »

Quand au mail de l’expéditeur, il correspond à ikambere@wanadoo.fr. En fin de mail, les cyber-escrocs mentionnent en gras : « Veuillez utiliser mon mail personnel pour répondre (geraldine-*****@live.fr) ». Nous voilà donc sortit du contexte de l’association innocente et nous nous retrouvons maintenant en relation avec l’un des escrocs.

Voici ci-dessous le premier mail dans son intégralité

Après s’être décidé à réaliser cet article, nous avons donc répondu positivement à la demande sous le mail d’UnderNews. Nous écrivons donc un mail à cette Géraldine Burdy…

Quelques heures après, voilà qu’une réponse arrive dans notre boîte de réception. La majorité de l’énorme mail est constituée d’anecdotes inutiles visant à affliger les personnes sensibles / naïves.

Par contre, le bas du mail est particulièrement intéressant… L’escroc tente maintenant de passer à l’étape suivante en nous mettant en relation avec son notaire résident en Afrique, au Bénin, Maître HOTTON PAUL ANDRE. Plus incroyable, le mail contient une pièce jointe : la photocopie de la carte nationale d’identité Française de Mne. Géraldine-Burdy.

Une photocopie recto-verso d’une carte d’identité surement volée (via un cheval de Troie ou un quelconque malware par exemple) à une personne innocente dans cette affaire ou tout simplement un faux papier…

Encore une fois, après une courte recherche sur Google, on tombe sur le site Fraud Watchers faisant allusion à des arnaques concernant des loteries.

L’escroc demande d’envoyer un texte pré-rédigé au présumé notaire (cabinet_notarial_hotton@*****.com) en joignant la pièce d’identité.

Voici le deuxième mail dans son intégralité :

Suite à cela, nous poursuivons sur notre lancée en suivant une nouvelle fois les instructions données. Nous envoyons donc toutes les données au pseudo notaire…

A peine deux heures après, voici la réponse de celui-ci. C’est un simple accusé de réception des données précédemment envoyées avec une rapide présentation colorées. Notons bien entendu les nombreuses fautes d’orthographes présentes dans chacun des mails.

Ensuite, en bas du mail, l’escroc nous demande des informations personnelles. Les choses sérieuses commencent donc !

Voici la capture d’écran du troisième mail :

Nous voilà donc devant une première « difficulté » : hors de question de donner de vraies informations aux escrocs (ce qui n’aurait pas été le cas avec une personne naïve). Nous décidons donc de répondre au mail avec de fausses informations tout en faisant en sorte qu’elles soient crédibles.

A ce stade, si vous continuez les échanges de mails, l’escroc trouvera un prétexte pour vous demander de lui faire un virement (pae exemple pour rapatrier la fameuse mallette) et là le piège se refermera. Malheureusement beaucoup de personnes ne sont pas assez vigilantes malgré l’énormité de la proposition.

Nouveau mail tant attendu arrivé ! Voici l’arnaque qui commence réellement :

Vous l’aurez compris, l’escroc nous demande de nous acquitter de la somme de 503€ pour « frais de gardiennage ». Excuse montée de toute pièce bien évidement. De notre côté, nous nous arrêtons à ce stade. Si une victime potentielle continuerais de répondre aux demandes, elle se verrais payer cette somme mais pas seulement. En effet, une fois que les escrocs ont trouvé la mule idéale, ils vont s’en donner à coeur joie, et demander des sommes à n’en plus finir en invoquant diverses autres raisons sans queue ni tête. Certaines victimes naïves ont perdu plusieurs milliers d’Euros dans ce genre d’arnaque.

Voici des éléments de réponse qui clôtureront cette enquête.

Pour ce qui est de cette affaire, la carte d’identité de la personne BURDY Géraldine, Dominique a bien été émise par la Sous-Préfecture de Saône-et-Loire et ne semble pas avoir été volée (elle n’est pas signalée comme étant volée d’après la préfecture)… Voilà un élément plus qu’étrange qu’un de nos contact a recueilli.

Un autre point, en cherchant dans l’annuaire, vous pouvez trouver le numéro de cette personne. Un internaute a appelé : « Je viens d’appeler , et c’est sa petite fille qui ma répondu en me disant que sa maman reviens ce soir a 6h ! Drôle de coïncidence , vu qu’elle est sensée être a Londres dans un lit d’hopital ».

Enfin, la vraie Dominique Chauvet a pu être contactée. Elle nous a assuré que cette arnaque dure depuis 3 ans maintenant !

Affaire à suivre donc.

Source : malwarecity.fr

Autre source : undernews.fr