Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Des hackers d’Anomymous identifiés en Italie et Suisse

Edition du 08/07/2011 - par Hélène Lelièvre/ICTJournal.ch

L’enquête de la police italienne sur les pirates d’« Anonymous » l’a menée jusqu’au Tessin en Suisse où réside un Italien soupçonné d’avoir donné le feu vert aux attaques en Italie.

Les pirates d’« Anonymous » ont subitement perdu une partie de leur anonymat. La police italienne a procédé à des perquisitions visant quinze pirates de ce collectif. Ils sont accusés d’être impliqués dans des attaques contre des sites institutionnels italiens, notamment la Chambre des députés et le Sénat, et des sites de grandes entreprises, par exemple Enel et Rai. Des dizaines d’ordinateurs et des documents ont été saisis. Ils devraient permettre de remonter à d’autres membres du groupe. L’un des membres du groupe est né en Suisse et vit au Tessin. Sous le pseudonyme de « Phre », il est soupçonné d’avoir organisé et donné le feu vert aux attaques décidées par le groupe.

Au niveau mondial, le groupe de pirates s’est fait connaître par des attaques ciblées des sites de cartes de crédit américaines (Visa et MasterCard). Il est surnommé « Robin des bois ». Des opérations policières similaires ont eu lieu aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Espagne.

Crédit photo : D.R.

www.ICTjournal.ch

Source : lemondeinformatique.fr