Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Areva cible d’une attaque informatique de « grande ampleur »

par La rédaction, ZDNet France. Publié le vendredi 30 septembre 2011

Sécurité - Le spécialiste français du nucléaire a été la cible d’un piratage informatique. Mais Areva assure que seul un réseau non critique a été touché et qu’aucune information sensible n’a donc été dérobée.

L’information est révélée par L’Expansion. Le géant français du nucléaire a été victime d’un piratage informatique. L’intrusion a été découverte 10 jours plus tôt. Les salariés ont été informés d’une "maintenance exceptionnelle" le 16 septembre. Toutefois, la compromission du système d’information pourrait être plus ancienne.

« Notre réseau a effectivement été attaqué. Et nous avons, durant ces trois jours, renforcé nos mesures de sécurité » confirme à L’Expansion un porte-parole d’Areva.

Les industries sensibles, cibles désignées ?

Toujours selon le site, les préjudices pourraient être de nature « stratégique », c’est-à-dire concerner des données critiques comme des secrets industriels. L’information est toutefois démentie (AFP) par Areva qui assure que le réseau attaqué n’offrait un accès qu’à des « informations non critiques ».

Comme pour Bercy plus tôt en 2011, Areva a fait appel à l’Anssi, l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information créée en 2009.

Les attaques contre les industries et administrations sensibles ne sont pas un phénomène nouveau. En 2007, plusieurs Etats, dont l’Allemagne, ont été la cible de piratages informatiques.

En 2011, ce sont des entreprises du secteur de la défense qui ont été visées : Mitsubishi Heavy Industries au Japon et Lockheed Martin pour les Etats-Unis.

Source : zdnet.fr