Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Patron, tu as la sécurité qui flanche

Publié le 12-10-2011 à 11:53:17 dans le thème Réseau - Sécurité
Pays : France - Auteur : La rédaction

Six entreprises sur 10 penses que leur direction générale devrait manifester davantage d´intérêt pour la sécurité informatique.

La sécurité informatique d’une entreprise n’est efficace que si ses dirigeants s’y impliquent. Une enquête internationale réalisée par Kaspersky Lab révèle pourtant que le niveau d’intérêt manifesté par les membres de la direction générale autres que le DSI laisse quelque peu à désirer.

63% des entreprises souhaiteraient voir leur équipe dirigeante s’intéresser davantage à la sécurité informatique. La France, à 592%, se situe quasiment dans cette moyenne tandis qu’en Italie(50%) à peine la moitié des entreprises expriment ce souhait.

Toutes les entreprises n’ont pas conscience de l’importance de la sécurité informatique. 30% des entreprises n’ont pas encore totalement mis en œuvre une protection antimalware ne serait-ce qu’élémentaire. Dans la pratique, cela signifie que, même si elles utilisent souvent des scanners de virus, soit des modules essentiels sont absents (antispyware, par exemple), soit tous les ordinateurs ne sont pas protégés contre les malwares.

C’est ainsi que de nombreuses entreprises protègent leurs postes de travail Windows mais négligent les Mac de leurs graphistes ou les smartphones de leurs salariés. Les cadres dirigeants sont donc instamment invités à se soucier davantage de la sécurité informatique et à fixer des règles claires.

On peut rajouter à cette étude le manque d’écoute des services presses contactés lors de la découverte d’une faille/fuite de sécurité visant l’entreprise qu’elle chapeaute. ZATAZ.COM a, entre le 1e janvier 2011 et le 12 octobre 2011, pu aider bénévolement plus de 1.700 entreprises. 436 services presses/communications ont été contactés via notre protocole d’alerte. Seulement 27 réponses, provenant de services de relation publique de très grosses entreprises. Les 409 autres sont restés muets comme des carpes.

Source : zataz.com