Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

Le Top 5 des attaques par DDoS pour 2011

Publié le 18-10-2011 à 13:07:15 dans le thème Réseau - Sécurité
Pays : International - Auteur : La rédaction

Selon Corero Network Security, les nouvelles attaques DDoS qui visent la couche applicative sont en hausse et plus sophistiquées.

Corero Network Security, leader mondial des solutions sur site de prévention contre les intrusions sur le réseau (IPS) et de défense contre les attaques par déni de service (DoS/DDoS) pour les entreprises, les data centers et les hébergeurs, a dressé le Top 5 des attaques DDoS en 2011. Des attaques qui se veulent d’un nouveau genre.

Nous assistons actuellement à une augmentation des attaques DDoS d’un genre nouveau ; plus intelligentes, elles visent la couche applicative. Comme vous l’explique souvent ZATAZ.COM, ces attaques sont extrêmement difficiles à identifier dans le « cloud », elles passent souvent inaperçues jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Des attaques de Dénis distribués de Services, lancées par des hacktivistes [anonymous, ...] qui visent de plus en plus de sites d’entreprises. Des attaques en hausse, cette année, par rapport aux attaques à but lucratif. Les attaques contre Mastercard, Visa, Sony, PayPal et la CIA figurent en tête de liste.

«  Le jeu du chat et de la souris entre les responsables du Système d’Information, les délinquants et les « hacktivistes » s’est intensifié en 2011 alors que le nombre d’attaques DDoS visant la couche applicative explosait. Face à l’augmentation de l’activisme politique et idéologique, les entreprises doivent être extrêmement promptes à identifier et combattre les tentatives qui veulent rendre inopérant leur site Internet ou cherchent à voler des informations confidentielles et à défigurer leurs applications Web  », déclare à ZATAZ.COM Mike Paquette, directeur général de la stratégie chez Corero Network Security.

Le Top 5 des attaques DDoS en 2011, des attaques qui ont eu une forte visibilité :

1. Les attaques DDoS contre les "censeurs" de Wikileaks (Visa, MasterCard et PayPal) par les Anonymous.
Les plus importantes attaques DDoS de l’année sont celles qui ont ciblé Visa, MasterCard et PayPal. Liées à Wikileaks, elles étaient à la fois la révélation des Anonymous et le premier exemple de ce qui a été appelé par la suite les « cyber-émeutes », avec des « cyber-passants » qui se joignent de leur plein gré à l’attaque.

2. Les attaques DDoS sur le Sony PlayStation Network : Ce fut un choc pour de nombreux joueurs, pour les clients et pour les investisseurs. L’attaque sur le Réseau Sony Playstation fut la première d’une longue série de cyber-attaques et de vols de données visant les filiales du groupe et ayant fortement nui à Sony tant en chiffre d’affaires qu’en terme d’image et de réputation.

3. Les attaques DDoS de la CIA et de la SOCA par LulzSec : L’apparition de LulzSec sur la scène des cyber-attaques, mis en évidence par les attaques DDoS de la CIA aux Etats-Unis et de l’Agence britannique Serious Organised Crime Agency (SOCA), amène à se demander si quelqu’un est réellement en sécurité sur Internet.

4. WordPress DDoS : Cette attaque massive par DDoS a perturbé l’un des plus importants sites de blogs au monde, accueillant près de 18 millions de sites. L’énorme attaque a frappé des centres de données d’entreprises avec des dizaines de millions de paquets par seconde.

5. Bourse de Hong Kong : Cette attaque par DDoS a eu un impact majeur sur le monde de la finance, perturbant le marché boursier de Hong Kong. Ses conséquences furent démultipliées, affectant potentiellement des centaines de sociétés et d’individus à travers une seule cible.

Source : zataz.com