Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

Une faille sur un patch découvert sur un serveur Http Apache

Edition du 25/11/201

Une faille sur un patch a été découverte sur le serveur HTTP Apache. Elle donne la possibilité à des pirates d’accéder à des ressources protégées sur le réseau interne si certaines règles concernant les réécritures ne sont pas définies correctement.


La vulnérabilité affecte les installations d’Apache qui fonctionnent en mode reverse proxy, un type de configuration utilisée pour l’équilibrage de charge, la mise en cache et d’autres opérations qui impliquent la distribution des ressources sur plusieurs serveurs. Afin de mettre en place Apache HTTPD qui fonctionne comme un reverse proxy, les administrateurs de serveurs utilisent des modules spécialisés comme mod_proxy et mod_rewrite.

Les chercheurs en sécurité de Qualys avertissent que si certaines règles ne sont pas configurées correctement, les pirates peuvent tromper les serveurs dans l’exécution des demandes d’accès non autorisé aux ressources internes. Ce problème n’est pas nouveau et une faille qui permettait des attaques similaires a été publiée en octobre. Cependant, tout en examinant le correctif sur cette première faille, Prutha Parikh, chercheur chez Qualys s’est rendu compte qu’il pouvait être contourné en raison d’un bug dans la procédure d’URI (Uniform Resource Identifier) de simplification du schéma d’URL. Ce dernier est la partie de l’adresse qui vient avant les " :", tels que HTTP, FTP ou un fichier.

Les développeurs d’Apache sont conscients du problème et sont en train de réfléchir à la meilleure méthode pour le résoudre. Une possibilité serait de renforcer le patch précédent dans le code du serveur afin de rejeter des demandes d’accès aux ressources internes. Cependant, d’autres méthodes de contournement peuvent être découvertes. « Nous pourrions essayer d’améliorer le correctif, mais je pense qu’il serait plus simple de changer les crochets translate_name du mod_proxy et mod_rewrite pour renforcer les règles affectées » a déclaré Joe Orton, ingénieur logiciel en chef chez Red Hat et s’occupant de la liste de diffusion dev Apache. Il a ainsi proposé un patch qui est actuellement examinée par les autres développeurs.

Article de Jacques Cheminat avec IDG NS

Source : lemondeinformatique.fr