Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

Faille de sécurité informatique dans le logiciel SAFARI de APPLE

Logiciel Apple : 83 failles de sécurité dans Safari


Alerte aux Patchs et Mises à jour pour les failles de sécurité découvertes dans le logiciel de APPLE. Le célèbre navigateur Web SAFARI révèle 83 failles de sécurité, et 72 failles critiques.

APPLE à mis à disposition une nouvelle version pour le navigateur SAFARI avec une version qui corrige l’ensemble des failles. La dernière mouture logiciel SAFARI à utiliser est la version 5.1.4
Il faut se rappeler des 58 bugs corrigés en juillet 2011, malgré des mois de retard à l’allumage ; on voit là ; un nouveau record de rapidité et de réactivité sur les développement patchs de sécurité développés en catimini par les ingénieurs APPLE


Les ingénieurs de APPLE ont ciblé certaines problématiques sur la librairie WebKit autour du moteur JavaScript afin d’obtenir une gestion plus efficace de Java Script sous Mac avec la version OS X Lion, ce qui apportera plus de rapidité sur le navigateur Safari et des basculements plus rapides entre les fenêtres.

Safari 5.1.4 est disponible pour Mac OS X (Snow Leopard 10.6.8 et Lion 10.7.3). Le système d’exploitation de Microsoft Windows est pris en charge à compter de XP SP2.

La principale utilisation de WebKit est la création de navigateurs Web :

Safari (iOS ) – Le premier navigateur basé sur WebKit d’Apple ;
Google Chrome – Un navigateur Web édité par Google.
Chromium – Le navigateur libre sur lequel est basé Google Chrome.
Iron – Un navigateur web qui reprend le code source de Chromium
Konqueror – Le navigateur web basé sur KHTML propose WebKit depuis sa version 4.1 ;
Epiphany – Le navigateur web du bureau GNOME, qui repose sur WebKit depuis sa version 2.283 ;

Le 7 janvier 2003 Apple annonce WebKit à la Macworld Expo avec le navigateur Web Safari. Le 7 juin 2005, Dave Hyatt le développeur de Safari annonce que Apple rend la totalité de WebKit open-source. Le 11 juin 2007 à San Francisco, Steve Jobs annonce officiellement le port de WebKit vers Windows.

Source :

Sécurité IT : Apple corrige 83 failles dans Safari | itespresso.fr