Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Linux et Android fusionnent


Le nouveau noyau 3.3 de Linux a été annoncé
le 18 mars 2012.La principale nouveauté est de
fusionner les codes d’Android et de Linux. Cela permettra
à terme de développer des matériels Android avec
les plus récentes améliorations de Linux

Les noyaux de Linux et d’Android fusionnent. Enfin presque, puisque le Linux 3.3 inclut désormais plus de 7 000 lignes de code venant d’Android, principalement des pilotes. Cela représente une goutte d’eau dans l’immensité du code de Linux avec ses 15 millions de lignes. La fusion n’est donc pas achevée, mais les développeurs de la Linux Foundation sont sur la voie. Ce n’est pas la première fois que Linux et Android se rapprochent, c’était déjà le cas en 2010, mais des dissensions entre les deux communautés avaient arrêté la coopération. Android 4.0 Ice Cream Sandwich est basé sur une version ancienne 3.0.8 du noyau de Linux.
Sorti le 18 mars 2012, Linux 3.3 est une version majeure du système d’exploitation libre. Cette fusion de code devrait permettre aux développeurs de matériels Android d’intégrer les plus récentes améliorations de Linux, mais aussi de permettre dans de futures versions de Linux le portage d’applications Android sur le système libre.
Cette nouvelle version de Linux 3.3 introduit d’autres modifications : le système de fichier Btrfs est amélioré pour mieux gérer la répartition de données au sein d’une grappe de disques en Raid. D’autres nouveautés concernent la priorité de trafic réseau, le support du boot EFI, la gestion mémoire, ou la sécurité.

Source :
01net.com