Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

La justice britannique ordonne le blocage de The Pirate Bay

par Emilien Ercolani, le 02 mai 2012 10:29

La justice anglaise a ordonné le blocage du site The Pirate Bay à cinq FAI, bien que ces derniers se soient souvent refusés à jouer les gendarmes sur la toile. Ils y seront désormais contraints.

En Grande-Bretagne, la lutte contre le piratage vient de prendre un nouveau virage. En effet, la British Phonographic Industry (BPI) a obtenu de la Haute Cour de justice que cinq FAI (Sky, Everything Everywhere, TalkTalk, O2 et Virgin Media) bloquent l’accès au site The Pirate Bay (TPB).

« Les sites comme The Pirate Bay détruisent des emplois au Royaume-Uni et sapent l’investissement dans les nouveaux artistes britanniques », a déclaré Geoff Taylor, directeur de la BPI. « La Haute Cour a confirmé que The Pirate Bay viole la loi sur les droits d’auteur à grande échelle [...]. Les musiciens, les ingénieurs du son et les éditeurs de vidéo ont le droit d’être rémunérés pour leur travail comme tout le monde ».

Les 5 FAI auraient déjà affirmé qu’ils allaient se plier à cette demande, selon le Financial Times. Seul British Telecom n’est pas concerné par cette décision. L’opérateur historique anglais s’est donné quelques semaines avant de prendre sa propre décision.
Vent de contestation

Bien entendu, cette décision n’a pas laissé les défenseurs d’un Internet libre muets. « Bloquer The Pirate Bay est sans effet et dangereux », a expliqué Jim Killock, directeur de l’Open Rights Group. Il dénonce également un risque de censure qui ne cesse d’augmenter.

Ce n’est pas la première fois que TPB fait face à des jugements hostiles. Le site affirme toujours lutter pour « la liberté de parole » et en faveur de droits d’auteurs plus favorables au public.

Source :

linformaticien.com