Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

Twitter minimise l’importance des documents dérobés par un pirate

Après le piratage de la messagerie d’une employée de Twitter, des informations financières ont été diffusées sur le Net. Le co-fondateur du site de micro blogging a immédiatement publié un billet pour minimiser l’importance de ces données.

Biz Stone, le co-fondateur de Twitter a voulu réagir promptement pour calmer la polémique née du piratage de la messagerie de l’une de ses salariées.

Dans un billet posté sur le blog du site, il explique que les données volées n’ont rien de sensible et ne révèlent pas de « grand plan secret pour conquérir le monde ». Le hacker qui est parvenu à s’introduire dans une messagerie Gmail d’un employé de Twitter a pu récupérer 310 documents internes qu’il a ensuite envoyé au site TechCrunch. Les informations portaient notamment sur des prévisions financières.

S’il n’exclut pas des poursuites contre TechCrunch, Biz Stone minimise pourtant la gravité de l’attaque. Il précise d’ailleurs qu’il ne s’agit pas d’une vulnérabilité technique au niveau des Google Apps et qu’aucun compte ni aucune donnée client n’ont été touchées. Tout au plus consent-il à reconnaître la nécessité pour ses équipes d’améliorer leurs procédures de sécurité en choisissant notamment des mots de passe plus élaborés.

On se souvient pourtant que Twitter a déjà été l’objet de plusieurs attaques et que les comptes de Barack Obama et Britney Spears ont été piratés. Plus récemment, un chercheur spécialisé en sécurité a même annoncé qu’il publierait chaque jour une faille de Twitter pendant tout le mois de juillet. (Eureka Presse)

(Source : zdnet.fr)