Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Kaspersky lance un outil de sécurité tout-en-un pour les PME

Pour répondre aux attentes des PME en matière de sécurité, Kaspersky commercialise un cocktail de sécurité tout-en-un pour la gestion du système et du Byod, la protection des données et la lutte antimalware.

En matière de sécurité, les entreprises sont confrontées à des problèmes et des menaces très divers. Elles doivent mettre à jour et déployer des correctifs pour les systèmes d’exploitation et les applications. Mais ce n’est pas tout, elles sont également amenées à mettre en place une surveillance active pour identifier et bloquer les logiciels malveillants, et protéger leurs données pour éviter qu’elles soient volées ou compromises. Enfin, l’usage généralisé des mobiles et le BYOD (Bring Your Own Device) ajoutent de nouvelles préoccupations.

Avec son produit Endpoint Security for Business dévoilé la semaine dernière à New York lors d’une conférence réunissant des analystes, l’entreprise de sécurité basée à Moscou veut simplifier ces processus. En effet, l’outil qui centralise toutes les fonctions de sécurité va permettre aux responsables informatiques des petites et moyennes entreprises de voir et de contrôler la sécurité à tous les niveaux depuis une console unique.

« La complexité est l’ennemi de la sécurité »

En effet, un des problèmes des PME, c’est qu’il y a trop d’éléments à surveiller en même temps. « La complexité est l’ennemi de la sécurité », a déclaré le chef de produit Petr Merkulov. Celui-ci explique que, s’il existe effectivement des solutions pour résoudre différents types de problèmes de sécurité, chacune nécessite une plate-forme et une console de gestion différente. « Il y a trop de choses à contrôler, et les responsables informatiques des PME ont déjà beaucoup à faire par ailleurs ».

Selon Kaspersky, le fait que son outil rassemble la gestion du système, la gestion des correctifs, la lutte antimalware, la gestion des appareils mobiles, la protection des données, plus d’autres fonctions, va permettre aux responsables informatiques de protéger tous les systèmes et tous les terminaux - un PC sur site, une machine virtuelle distante, ou le smartphone d’un collaborateur en déplacement à l’étranger - depuis une console unique.

D’autres solutions de ce type déjà disponibles

Endpoint Security for Business est proposé en quatre versions : la première, appelée Core, (disponible uniquement en dehors de l’Amérique du Nord), puis Select, Advanced et Kaspersky Total Security for Business. Chaque offre est modulaire et évolutive, de sorte qu’une entreprise peut choisir le niveau de protection qui répond à ses besoins actuels, mais peut aussi facilement ajouter des fonctionnalités supplémentaires au cas par cas. Kaspersky n’est pas la seule entreprise de sécurité à proposer ce type de cocktail de fonctionnalités pour la sécurité - Symantec et McAfee par exemple-, mais l’entreprise affirme que les solutions concurrentes également dotées d’une console unique sont trop lourdes à mettre en oeuvre et trop coûteuses pour les PME.

Certes, aucune solution de sécurité n’est parfaite : cette semaine, les utilisateurs de Kaspersky Endpoint Security - un produit comparable, mais différent - n’ont pas pu accéder à certains sites suite à une mise à jour logicielle. L’éditeur russe a résolu ce problème en livrant une nouvelle une mise à jour mardi matin. Néanmoins, Kaspersky Lab a été à l’avant-garde de la recherche en matière de détection d’attaques sophistiquées. Ce sont ses ingénieurs qui ont découvert des malware comme Flame, Gauss et Octobre Rouge, qui agissaient en toute discrétion depuis des années.

Source ici