Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Hausses de 43% pour les packs d’optimisation Oracle

Les prix de la base de données Oracle connaissent une remarquable stabilité... depuis l’augmentation de juin dernier. En revanche, vouloir optimiser l’installation, la configuration et la maintenance va finir par revenir cher. L’éditeur a augmenté de près de 43% les tarifs de trois de ses principaux outils d’administration, le Diagnostics Pack, le Tuning Pack et le Configuration Management Pack, dont la licence passe de 2 511 euros par processeur à 3 588 euros. De fait, les éditeurs de SGBD commerciaux s’attachent aujourd’hui à montrer une valeur d’acquisition attractive, l’Open Source et la crise étant passés par là. Néanmoins, les plus grandes entreprises ont les moyens de payer, estiment les éditeurs, qui tentent ainsi de se rattraper avec des options d’administration indispensables pour de tels clients.

Est-ce dû au succès de Google Maps et autres Microsoft Virtual Earth démultipliant le nombre d’applications liées à la géolocalisation, on note aussi, parmi les options, le record établi par le module Spatial, indispensable pour gérer au mieux les données géographiques dans Oracle : 52% de hausse, à 12 556 euros !

Les prix des autres SGBD Oracle (Berkeley DB, TimesTen et Rdb) restent stables. Hors bases de données, la comparaison de la liste de prix de ce mois avec celle de mai dernier montre aussi que certains outils connaissent une hausse moins importante, comme le Management Pack pour les SOA, qui augmente d’un peu plus de 30%.

Edition du 20/07/2009 - par Olivier Rafal

(Source : lemondeinformatique.fr)