Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Nomoreransom.org aide à contrer les ransomwares

Porté par le centre de lutte contre le cybercrime européen EC3 dépendant d’Europol et les éditeurs de sécurité Kaspersky et Intel-McAfee, le site Nomoreansom propose un service de déchiffrement de fichiers verrouillés dans le cadre d’une infection par ransomware. De nombreux outils et conseils de sécurité sont également proposés.

Les ransomwares sont certainement l’une des plaies les plus problématiques en matière de cybercriminalité. Non seulement ce type de malware bloque l’accès à des fichiers mais permet aussi à leurs auteurs d’extorquer des fonds à leurs victimes sans qu’il leur soit assuré que les documents chiffrés soient de nouveau accessible. Ces derniers mois, les attaques par ransomware se sont multipliés, un hôpital américain ayant par exemple versé 17 000 dollars tandis que les ravages de Locky ont fait de nombreuses victimes. Face à ce fléau, les éditeurs de sécurité sont nombreux à proposer des outils pour éviter d’être touchés ces malwares le plus souvent malheureusement chacun de leur côté. Un problème en partie réparé avec « No More Ransom ! », une initiative lancée par le centre de lutte contre le cybercrime européen EC3 dépendant d’Europol, la Police néerlandaise ainsi que les éditeurs Kaspersky et Intel-McAfee.

Sur le site nomoreransom.org, il est ainsi possible d’accéder à plusieurs services, outils et conseils pour lutter contre les ransomwares, au premier rang desquels Crypto Sheriff. Avec cet outil, il est possible de télécharger des fichiers cryptés par un ransomware et espérer y accéder de nouveau grâce aux 160 000 clés de déchiffrement présentes dans la base de données de ce service en ligne. Un service utile mais cependant limité à deux envois de fichiers cryptés simultanés. Sur nomoreransom.org, il sera également possible de télécharger plusieurs outils de lutte contre les ransomwares, à savoir CoinVault, RannohDecryptor, RakhniDecryptor ou encore ShadeDecryptor. Enfin, des informations sur les ransomwares ainsi que des conseils avisés sont également fournis, sachant que des liens vers des formulaires de signalement tenus par des organismes de lutte contre les ransomwares sont également proposés pour permettre aux autorités compétentes de mener au plus vite la riposte contre les cyberpirates.

Article de Dominique Filippone