Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

iTunes était un cheval de Troie, selon l’antivirus AVG

Pendant quelques heures, AVG a détecté iTunes comme un cheval de Troie, avant qu’une mise à jour de l’antivirus ne corrige le problème.

Ce week-end, des utilisateurs d’AVG - version gratuite aussi bien que payante - ont eu la surprise angoissante de recevoir une alerte tandis qu’ils tentaient de lancer iTunes, le logiciel de musique d’Apple.

Dans les forums de soutien technique d’Apple, des utilisateurs se plaignaient de recevoir une alerte de sécurité au sujet des fichiers « iTunes.dll » et « iTunesRegistry.dll », qui, selon une mise à jour de l’antivirus AVG, étaient le cheval de Troie « Small.BOG ».

Des utilisateurs inquiets ont tenté, sans résultat, de réinstaller le logiciel d’Apple qu’ils pensaient être infecté par un module malveillant.

Environ huit heures après les premières alertes d’AVG contre iTunes, une nouvelle mise à jour de l’antivirus rectifiait l’alerte injustifiée contre le logiciel d’Apple, appelée techniquement un « faux positif ».

Dans une mise au point, l’éditeur d’AVG a confirmé que la détection d’iTunes comme un cheval de Troie était bel et bien une erreur, et que la méprise a été corrigée par la mise à jour des définitions de virus numérotée 270.13.29/2260.

L’éditeur invitait aussi les utilisateurs qui avaient mis des fichiers d’iTunes en quarantaine à cause de la fausse alerte, à les réactiver en les restaurant à partir de l’historique de la « voûte aux virus » (Virus Vault).

Par Jean-Charles Condo-lundi 27 juillet 2009

(Source :techno.branchez-vous.com)