Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Le site web du festival de Melbourne piraté par des anti-Kadeer

Le site internet du festival international du film de Melbourne a été piraté après que ses organisateurs ont refusé de retirer de la programmation un documentaire sur l’activiste ouïgoure Rebiya Kadeer.

Le président du festival, Richard Moore, a déclaré lundi que des "hackers" avaient remplacé les informations sur la manifestation par le drapeau chinois et des slogans hostiles à Kadeer, président du Congrès mondial ouïgour (CMO), que Pékin accuse de fomenter des troubles au Xinjiang.

Il a précisé que l’attaque informatique semblait avoir été menée depuis un ordinateur localisé en Chine.

Le gouvernement chinois avait officiellement fait part de son mécontentement il y a deux semaines aux organisateurs du festival.

La semaine dernière, trois réalisateurs chinois ont décidé de se retirer de la compétition pour protester contre la présence de Rebiya Kadeer au festival, le 8 août.

Richard Moore a déclaré que le piratage renforçait la détermination des organisateurs à diffuser le film "The 10 Conditions of Love" réalisé par l’Australien Jeff Daniels.

Ce documentaire relate la relation entre Kadeer et son mari, le militant Sidik Rouzi, ainsi que les conséquences sur ses 11 enfants de son combat pour une plus grande autonomie des Ouïgours. Trois des enfants de Kadeer ont été emprisonnés.

Le gouvernement chinois accuse le CMO de Rebiya Kadeer, qui vit en exil aux Etats-Unis, d’avoir orchestré les violences qui ont secoué la province du Xinjiang au début du mois, faisant près de 200 morts.

La question de ce documentaire envenime un peu plus les relations entre Pékin et Canberra déjà tendues par l’arrestation de quatre employés du groupe minier anglo-australien Rio Tinto

RIO.AX RIO.L accusés d’espionnage industriel. (Reuters)

Publié le 27-07-2009 dans le thème hacking-Auteur:La rédaction-Pays:Australie

(Source :zataz.com)