Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Des pirates s’en prennent à des défenseurs du Web

Le site OneWebDay a réussi à reprendre du service après avoir connu une série de plantages attribuables à l’attaque d’un pirate nommé NobodyCoder, qui avait réussi à exploiter une vulnérabilité des serveurs qui hébergent le site.

OneWebDay organise un événement tous les 22 septembre pour « célébrer un Web collectif et sécuritaire ». Durant cette journée, les internautes sont invités à partager leurs réflexions portant sur l’influence qu’a l’Internet sur leur vie.

Au début de la semaine, le site avait dû être fermé pour que la vulnérabilité puisse être identifiée et corrigée. L’hébergeur du site OneWebDay, DreamSpace, avait décidé par la même occasion de faire bénéficier tous ses serveurs d’une mise à jour pour en augmenter le niveau de sécurité. Or, en remettant les serveurs en marche, la faille aussi s’était réactivée. Le site n’a été rendu accessible aux internautes qu’après que les responsables se sont assurés que la faille a bien été corrigée.

L’événement OneWebDay est en partie financé par la Fondation Mozilla. D’après le site The Register, l’attaque aurait eu lieu - ironiquement - juste après que Mark Surman, le directeur général de la Fondation, eût affirmé que OneWebDay « contribuerait à sensibiliser les internautes aux défis que représentent les notions de confidentialité, de liberté et de sécurité sur le Web ».

Par Aude Boivin Filion, jeudi 3 septembre 2009

(Sources : techno.branchez-vous.com)