Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Microsoft et McAfee : les attaques par vers et par hameçonnage très répandues en 2009

Microsoft, en collaboration avec la firme de sécurité informatique McAfee, vient de publier son dernier rapport de sécurité concernant la première moitié de l’année 2009. L’entreprise y établit que les ordinateurs sont particulièrement attaqués par des vers informatiques et par des chevaux de Troie et que les réseaux sociaux sont principalement victimes des tentatives d’hameçonnage.

Ainsi, l’attaque par cheval de Troie représente encore la première menace de sécurité informatique à un niveau international et les vers occupent la deuxième place. Par comparaison, les vers informatiques n’étaient qu’en cinquième position à la fin de 2008, ce qui laisse croire que la popularité de cette méthode de piratage s’accroît à un bon rythme sur le Web.

En effet, l’attaque par vers est déjà la première menace de sécurité pour les PC Windows en Espagne et en Corée du Sud. Deux types de vers ont particulièrement fait parler d’eux, le vers Tartef cible spécifiquement les joueurs en ligne et Conficker, menaçait principalement le milieu d’entreprise au début de l’année (l’infection se ferait par clé USB), note Microsoft dans son rapport.

Les attaques par hameçonnage auraient connu un pic de popularité entre les mois de mai et juin. Microsoft explique ce regain par la création de nombreuses campagnes d’envoi de pourriels vers les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter. De plus, les sites de jeux en ligne, les portails et certains sites Web de grandes banques et de détaillants semblent aussi faire partie des cibles favorites des tentatives d’hameçonnage.

Un fait qui surprend est la suppression par Microsoft de faux logiciels antivirus sur plus de 13,4 millions d’ordinateurs, seulement pour la première moitié de l’année 2009. Ces faux logiciels avertissent les utilisateurs que leur ordinateur est infecté, pour qu’ils téléchargent le logiciel antivirus que les pirates proposent pour dérober leurs informations personnelles.

Par Aude Boivin Filion lundi 2 nov 09

(Source :techno.branchez-vous.com)