Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

Europe : les réseaux WiFi encore mal sécurisés

Particuliers ou professionnels, les points d’accès sans fil sont encore mal sécurisés. Mais l’Europe fait bien mieux que les Etats-Unis.

L’utilisation du WiFi est aujourd’hui entré dans les moeurs qu’il s’agisse d’une utilisation personnelles (dans les foyers pour relier les équipements) ou professionnelle (dans les bureaux).

Pour autant, la sécurisation des points d’accès est encore loin d’être optimale, notamment dans le grand public. Une récente étude de la société WeFi, agrégateur de points d’accès WiFi (50 millions de réseaux référencés de part le monde) affirme que 25% des réseaux européens sont totalement ouverts, protégés par aucun mot de passe.

WPA/WEP

Dans un cas sur quatre, les utilisateurs ne prennent pas la peine de crypter leurs accès (clé WEP, WPA...) ce qui implique les risques que l’on connaît. Point rassurant néanmoins, les européens sont bien plus prudents que leurs homologues américains. En effet, outre-Atlantique, 40% des réseaux WiFi ne sont pas protégés.

Selon l’étude, les réseaux les plus sécurisés se situent en Allemagne et en Espagne (90% des réseaux sécurisés). La France atteint de son côté un taux de 80% de sécurisation, c’est donc mieux que la moyenne européenne.

Du côté des réseaux WiFi professionnels, la tendance est assez similaire. Selon une étude de RSA, 72% des points d’accès professionnels parisiens disposent d’une solution de sécurisation WPA contre 68% en 2004.

La sécurisation des réseaux sans-fil est essentiellement due à l’utilisation du protocole WEP. Mais si cet outil est désormais fourni en standard avec les équipements, ce n’est pas pour cela qu’il est activé. Une aubaine pour les pirates !

Par Olivier Chicheportiche, businessMOBILE.fr le 8 janvier 2010

Source : businessMOBILE