Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

Windows 7 : Microsoft annonce une mise jour de son système d’authentification

Sécurité - Le système Windows Activation Technologies, qui contrôle l’authenticité d’une copie de Windows 7, va subir une importante mise à jour la semaine prochaine. Elle sera capable de détecter 70 outils d’activation de copies pirates de l’OS de Microsoft.

Microsoft relance sa croisade contre le piratage de Windows 7 avec une mise à jour de son outil d’authentification Windows Activation Technologies (WAT) : il pourra identifier 70 outils d’activation de copies pirates.

A partir du 16 février, cette mise à jour pourra être téléchargée sur le site dédié de Microsoft ; elle sera ensuite diffusée via Windows Update plus tard dans le mois et classée « importante » mais sans obligation. Microsoft insiste sur le fait qu’il ne veut pas imposer son système et que celui-ci ne transmet aucune information personnelle vers ses serveurs.

Pour la plupart des usagers possédant une copie authentique de Windows 7, WAT ne se fait presque pas remarquer. En revanche, si le système identifie une copie pirate, l’utilisateur en sera informé par des messages récurrents et son fond d’écran remplacé par un marquage spécifique en filigrane.

Un marquage en filigrane sur le fond d’écran

Microsoft se dit lucide quant au fait qu’il ne dissuadera pas une certaine catégorie d’utilisateurs de pirater Windows 7. Une attitude assouplie qui contraste avec Windows Genuine Advantage, le prédécesseur de WAT que la firme de Redmond avait poussé avec autorité en 2006 dans Windows XP, puis ensuite Windows Vista.

Une démarche qui lui a valu une procédure judiciaire déclenchée la même année par plusieurs groupes de consommateurs, accusant Windows Genuine Advantage de n’être qu’un spyware déguisé. Il y a quelques jours, cette affaire s’est conclu par un accord à l’amiable entre les parties après le rejet de de la procédure dite "class action" par la justice américaine, épargnant à un procès à Microsoft.

L’approche nettement plus « tolérante » adoptée avec Windows 7 n’est sans doute pas étrangère à ces démêlés. (Eureka Presse)

par la rédaction, ZDNet France. Publié le 12 février 2010

Source :zdnet