Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Tester gratuitement un iPad : une escroquerie sur Facebook

Sécurité - Un groupe sur Facebook baptisé « iPad Researchers Team » proposait aux internautes de participer à des tests sur la tablette d’Apple et ainsi d’obtenir gratuitement un iPad. L’escroquerie visait en réalité à abonner de force des internautes à des services payants.

Apple ne propose à personne à ce jour de participer à un bêta test de son produit dont la commercialisation doit intervenir ce mois-ci, en mars. Les groupes Facebook offrant ce service sont en effet des escroqueries dont la motivation n’est nullement de livrer gracieusement des iPad aux utilisateurs de Facebook.

L’éditeur Sophos a mis en ligne une vidéo sur YouTube pour présenter le mode opératoire d’escrocs dont le groupe Facebook a été supprimé par le réseau social.

Dans un premier temps, il était demandé à l’internaute de s’inscrire comme fan de ce groupe Facebook, puis ensuite d’inviter les amis de son réseau à en faire de même (octroyant à ce scam une nature virale).

Les internautes abonnés à des services téléphoniques surtaxés

Les deux premières étapes bouclées, l’utilisateur de Facebook n’avait plus qu’à postuler à un iPad gratuit. Mais une nouvelle phase s’imposait alors : répondre à un quizz sélectionné parmi une liste de questionnaires.

Au terme du quizz, innocemment, il était demandé à l’internaute de saisir un certain nombre d’informations personnelles, dont un numéro de téléphone mobile valide. La procédure n’était pas désintéressée puisqu’elle visait à abonner malgré eux les utilisateurs à un service téléphonique surtaxé (environ 10 dollars par semaine).

Selon Sophos, les auteurs de cette escroquerie percevaient vraisemblablement une commission sur les abonnements ainsi souscrits par les victimes. Et la prétendue « iPad Researchers Team » ne serait pas la seule à avoir usé de cette pratique profitant de l’engouement pour l’iPad.

Trop naïfs les utilisateurs de Facebook ?

Le groupe Facebook « The Mega iPad Giveaway ! » aurait exploité le même scénario. Et le réseau social hébergerait d’autres escroqueries de cette nature a constaté Sophos.

Les chercheurs de l’éditeur d’outils de sécurité ont « notamment identifié des pages Facebook proposant des appareils électroniques coûteux ou des services téléphoniques. Leur seul point commun est de vous laisser croire que vous allez recevoir quelque chose que les escrocs n’ont jamais eu l’intention de vous donner. »

Ce n’est pas la première fois que l’éditeur souligne la naïveté des utilisateurs de Facebook. En créant deux faux profils sur le réseau social puis en invitant des utilisateurs à les ajouter comme amis, Sophos avait ainsi pu accéder facilement à des données personnelles.

Sophos appelle donc les utilisateurs à plus de prudence et leur recommande de ne « jamais inviter leurs amis à rejoindre une page ou une application sans avoir soigneusement vérifié auparavant sa légitimité. »

par Christophe Auffray, ZDNet France. Publié le 3 mars 2010

Source :ZDNet