Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Alertes Sécurité »

Le trafic de données mobiles dépasse celui de la voix

Publié le mercredi 24 mars 2010 par Emilien Ercolani

Selon des mesures réalisées par Ericsson sur des réseaux couvrant l’intégralité des régions du monde, il en ressort que le trafic de données mobiles a dépassé celui de la voix pour la première fois en décembre 2009.

C’était inévitable. Depuis l’arrivée des smartphones et des ordinateurs portables connectés, qui ont largement démocratisé l’usage des données mobiles, la consommation devait inexorablement augmenter. Et c’est bien ce qui s’est produit, comme peut le démontrer aujourd’hui Ericsson grâce à des mesures sur des réseaux couvrant l’intégralité des régions du monde.

D’ailleurs, l’équipementier nous apprend que le trafic de données a augmenté au rythme impressionnant de 280% lors des deux dernières années. Et ce n’est pas fini, puisque les prévisions indiquent qu’il devrait continuer à doubler annuellement dans les 5 années à venir.

« Le croisement entre les courbes de trafic de la voix et des données s’est établi autour du seuil des 140,000 Terabytes par mois », explique Ericsson. Au cours de cette même période, Ericsson a également relevé que le trafic des réseaux 3G a dépassé celui des réseaux 2G.

« Les 400 millions d’abonnements mobiles haut débit génèrent à eux seuls plus de trafic données que de trafic voix sur un total de 4,6 milliards d’abonnements mobiles dans le monde » souligne également Hans Vestberg, PDG d’Ericsson.

Source :Linformaticien