Intrapole

Google Earth a permis de décourvir un squelette de 1,9 million d’années

Si Google Earth permet aux internautes de se divertir en naviguant virtuellement sur la surface du globe, l’application peut également se rendre utile pour la science. C’est le cas d’un professeur d’une université sud-africaine qui, grâce à la fonctionnalité 3D du logiciel de Google, est parvenu à identifier les restes d’un squelette , dont l’un datant de 1,9 million d’années, et qui correspond à une espèce d’hominidé inconnue jusque-là.

Google, qui retrace cette découverte dans un communiqué, explique que Lee Berger, professeur à l’université de Witswatersrand de Johannesburg, a utilisé Google Earth, dès mars 2008, afin de cartographier plusieurs grottes et dépôts de fossiles qu’il avait précédemment identifiés avec ses collègues sur un site du patrimoine de l’Unesco, en Afrique du Sud.

En utilisant les fonctionnalités 3D de Google Earth (navigation en relief), Lee Berger réalise de nouvelles découvertes. Alors qu’au début du projet la région ne comptait que 130 grottes et une vingtaine de dépôts de fossiles connus, les images satellites de Google Earth permettent d’identifier près de 500 grottes et dépôts supplémentaires. Dans l’un de ces dépôts, les recherches révèlent deux fossiles de squelettes d’hominidés, datant de 1,78 et 1,95 million d’années. Baptisée "Australopithèque sediba", cette espèce se tenait debout et partageait de nombreux traits physiques avec la plus ancienne espèce du genre humain connue. Cette découverte devrait permettre de révéler une nouvelle étape de l’évolution humaine. Les travaux sont publiés vendredi 9 avril dans la revue américaine Science.

Conçu à la base comme une application de géonavigation ludique et pratique, Google Earth a déjà permis par le passé plusieurs découvertes dans différents domaines scientifiques (géologie, zoologie, archéologie, etc.). Ces découvertes sont répertoriées sur le blog officiel de Google.

Source de l’article : http://numerique.lemondeinformatique.fr/internet/actualites/lire-google-earth-a-permis-de-decourvir-un-squelette-de-1-9-million-d-annees-3366.html