Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Les entreprises toujours aussi peu performantes dans la restauration de leurs données

Edition du 28/04/2010 - par Réseaux et Télécoms

Une enquête montre que les deux tiers des entreprises ont besoin d’au moins une journée pour restaurer leur système après une interruption. Les sauvegardes irrégulières en sont la principale cause.

Les études des fournisseurs de sécurité sont certes à prendre avec du recul, mais l’enquête commanditée par Acronis auprès du cabinet d’études Vansen Bourne soulève un problème qui touche nombre d’entreprises. Pour réaliser cette étude, le cabinet Vansen Bourne a interrogé 600 PME, sur trois zones géographiques, à savoir la France, le Royaume-Unis et l’Allemagne.

Elle révèle que seules 10% des entreprises étaient sûres de pouvoir restaurer leurs systèmes dans un délai d’une heure après un sinistre tel qu’une panne matérielle ou une infection virale. Et 63 % des entreprises mettent plus d’une journée pour restaurer leur système suite à une interruption.

Et bien que les entreprises fonctionnent en continu, elles ne mettent pas nécessairement en place une automatisation de leurs systèmes de sauvegarde.

Sur ce point, la France, plus prévoyante, se démarquerait de l’Allemagne et du Royaume-Unis. En effet, 69% des entreprises françaises auraient d’ores et déjà automatisé leurs plans de sauvegarde de leurs postes de travail, contre 63% en Allemagne et 40% en Grande-Bretagne.

Malgré tout, encore 5% des entreprises ne sauvegardent pas du tout leurs postes de travail et 25% d’entre elles ne comptent que sur une sauvegarde manuelle des utilisateurs ou des responsables informatiques. Pourtant en moyenne 60% des données d’une entreprise seraient stockées sur ces postes de travail et non sur les serveurs.

Source : Reseaux-Telecoms