Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Après le cheval de Troie ZeuS, G Data met en garde contre Ares

Publié le lundi 22 novembre 2010 par Emilien Ercolani

L’éditeur de solutions de sécurité G Data met en garde contre l’arrivée d’un nouveau cheval de Troie, comparable à ZeuS, ce malware diffusé à des millions d’exemplaires. Cette nouvelle menace est à prendre très au sérieux.

Alors que la menace informatique ZeuS a fait bien des ravages, et trembler les directions de la sécurité informatique des entreprises, voici que son successeur se dévoile. C’est l’éditeur G Data qui met en garde contre ce nouveau malware, connu et déjà répertorié sous le nom d’Ares. A croire que les hackers ont une véritable sympathie pour la mythologie grecque…

Ares a été découvert sur les sites parallèles par les équipes du G Data SecurityLabs. Ce code est disponible à la vente pour les cybercriminels. « Ares permet des infections par simple navigation sur des sites Internet infectés. Il dispose de beaucoup de variantes et peut être utilisé dans pratiquement tout type d’attaque. Le vol de données bancaires ne sera malheureusement pas la seule activité de ce code », explique Ralf Benzmüller, directeur du G Data SecurityLabs.

Ci-dessous, l’interface de contrôle d’Ares. Illustration diffusée par son concepteur.

Il est accompagné d’un SDK complet. Et comme bon nombre de menaces, elle est accompagnée d’un véritable « business model ». C’est-à-dire que pour tout nouveau malware utilisant Ares et vendu sur le marché, un droit de licence sera payé à son créateur. Le code Ares pour une utilisation immédiate coûte 6 000 dollars. Mais un « starter pack » peut également être acheté pour 850 dollars. Il permet d’intégrer des modules en fonction des besoins.

A lire aussi :
- Le botnet Zeus exploite une faille PDF
- 60 000 nouveaux malwares par jour

Source : linformaticien