Intrapole
VOUS  TES ICI : Accueil » Intrapole » Actualité »

Wikileaks.org est rayé du web (MAJ)

Le nom de domaine wikileaks.org a été déconnecté par un hébergeur américain. Le site de révélations s’est mis sous pavillon suisse, en migrant vers l’adresse wikileaks.ch. Parallèlement, Eric Besson veut interdire Wikileaks en France.

Gilbert Kallenborn | 01net | le 03/12/10 à 14h20

Mise à jour le 3 décembre 2010 à 14h19

La battue continue. Selon une dépêche de l’AFP, Eric Besson, ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, a demandé au conseil général de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies (CGIET), de mettre fin à l’hébergement du site Wikileaks en France.

L’a traque de Wikileaks n’arrête pas, et les rebondissements se succèdent toutes les heures. Sous le feu d’attaques de déni de services, le site de révélation avait d’abord trouvé refuge chez Amazon. Mais le fournisseur cloud a finalement décidé de se débarrasser de cette patate chaude.

La raison invoquée n’est pas technique, mais liée au contenu même des documents diplomatiques révélés : « Il est clair que Wikileaks ne possède ou ne contrôle pas les droits de ce contenu confidentiel » , qui par ailleurs « met des personnes innocentes en danger ». Du coup, Wikileaks s’est rabattu partiellement sur OVH, en France.

Meurtre numérique ?

Le coup de grâce a ensuite été infligé par EveryDNS.net. Cet hébergeur de noms de domaine américain a décidé de déconnecter l’URL wikileaks.org. Du coup, le site a complètement disparu du radar. La raison invoquée, cette fois, est technique : « Wikileaks.org a été la cible de plusieurs attaques de déni de service. Ces attaques ont mis en danger la stabilité de l’infrastructure EveryDNS.net, qui fournit l’accès à 500 000 autres sites web ».

Les collaborateurs de Wikileaks sont évidemment verts de rage. Sur leur fil Twitter, ils parlent même de « meurtre ». Mais ils ne se laissent pas abattre. Le contenu est désormais accessible au travers d’une URL suisse : wikileaks.ch. Mais la traque, sans doute, n’est pas encore finie.

Source : 01netPro